ChatsDeRace.com ChaTouWeb.com FrenchMatou.com Chats-Norvegiens.com
 
 


> retour

Les quinze premiers jours du chaton à la maison

Vous voici arrivé à la maison avec votre chaton.
Ouvrez la cage de transport, agenouillez-vous près de la cage et stimulez le chaton en l’appelant par son nom d’une voix amicale. Il peut émettre des miaulements d’appel envers sa mère ou sa fratrie. Respectez son rythme, ne le forcez pas à sortir, il fera lui-même les premiers pas pour explorer son nouvel espace de vie.

La maison doit être calme à son arrivée. Préférez accueillir votre chaton pendant une période de congé, il a besoin de présence.

Avant son arrivée, vous aurez préparé son environnement.
Le chaton n’a aucune notion du danger ; faites attention où vous marchez, veillez à ce que tous vos accès (fenêtres, portes, tiroirs, placards) soient bien sécurisés.

La litière sera en place ; vous vous serez renseigné au préalable auprès de l’éleveur sur le substrat utilisé afin de proposer le même à votre chaton.

Les gamelles d’eau et de croquettes en libre-service (évitez les gamelles en plastique) seront en place dans un endroit tranquille et éloigné de la litière. Placez-les sur une protection car les chats aiment sortir les croquettes de la gamelle. Continuez le même régime alimentaire que celui qu’il avait chez l’éleveur (même marque de croquettes, par exemple).

Un arbre à chat (poste de griffade) adapté à l’âge et à la taille de votre chaton sera placé à l’endroit où vous repèrerez qu’il cherche à faire ses griffades (marquage visuel). Si vous avez préparé l’arrivée du chaton avec un professionnel, il vous aura guidé sur le placement de ce matériel. Vous éviterez ainsi des désagréments, comme des meubles marqués de coups de griffes.
Pour que votre chaton exprime son besoin d’activité, proposez-lui des jouets adaptés et non dangereux. Évitez de jouer avec les mains et les pieds, cet apprentissage peut devenir un réel problème une fois le chat devenu adulte.

Le chat a besoin d’occuper l’espace dans ses trois dimensions, des lieux en hauteur lui sont donc indispensables. Ses lieux de repos seront multiples, et c’est lui qui les choisira ; ne le forcez pas à dormir là où vous l’avez décidé. Ses choix peuvent être insolites – tambour de machine à laver, bac à linge, sous les coussins du canapé – donc prudence.

Jour après jour, vous allez apprendre à vivre avec votre animal, à partir de quelques règles de base.
Apprenez aux enfants et aux visiteurs à ne pas le réveiller. Déranger un chaton dans son sommeil, peut faire survenir des comportements d’agressivité ou d’anxiété. Apprenez aussi aux enfants à le manipuler et le porter avec douceur et prudence.

Certains chatons sont très actifs la nuit ou à l’aube, ce comportement est tout à fait normal, ne le réprimez pas.

Pour un chaton qui sera autorisé à sortir, sachez qu’à l’extérieur, il n’est pas possible de délimiter son espace à moins d’un aménagement par exemple par des murs très hauts. Pour certains individus, cet accès extérieur est indispensable, c’est pourquoi il est important de bien choisir votre animal en fonction de ce que vous pouvez lui proposer.

Des études américaines ont montré qu'un chat passe 39,7 % de son temps à dormir, 22,2 % à se reposer, 14,8 % à chasser, 14,5 % à faire sa toilette, 2,7 % à se déplacer sans chasser, 2,3 % à manger, 1.4 % à des activités diverses, et est 2,4 % de son temps hors de la vue de ses propriétaires .

Le Comportementaliste Spécialiste des Relations homme/chat peut vous aider dans votre démarche.
Idéalement, ce professionnel doit intervenir avant l’arrivée du chaton afin de préparer avec vous les aménagements et vous guider sur ses besoins. Il peut aussi vous rendre visite pendant la première semaine pour vous donner les bases et un avis professionnel sur la personnalité unique de votre chaton. Il vous permettra d’anticiper pour mieux préparer l’avenir.

Sandrine Otsmane
Comportementaliste Chat et Chien
Spécialiste des Relations Homme/Animal
Site : www.comportementaliste-chats.com
06.64.64.28.86

 

Photos fournies par Sandrine Otsmane