ChatsDeRace.com ChaTouWeb.com FrenchMatou.com Chats-Norvegiens.com
 
 


> retour

Le développement précoce des chatons

La période néonatale
A la naissance, les chatons, dépourvus d’autonomie, sont particulièrement fragiles. Leurs premiers jours de vie se déroulent dans un environnement limité aux stimulations tactiles et olfactives et ils dépendent entièrement de leur mère (pour se nourrir, éliminer…) : un solide lien doit les rapprocher. L’attachement entre la chatte et ses petits, vital, se met en place dès les premières minutes de vie. Leur thermorégulation étant incomplète, les chatons vont se blottir les uns contre les autres et, pendant la première semaine, ils ne peuvent pas se déplacer. Par contre, si la mère est souvent dérangée, elle va les transporter fréquemment, ce qui peut leur être fatal.

Entre le 7ème et le 14ème jour, leurs yeux et leurs oreilles s’ouvrent, donnant une nouvelle dimension à leur environnement.

La période de socialisation
Avec l’ouverture des yeux débute la période de socialisation. Les chatons, en pleine possession de leurs cinq sens, sont prêts à découvrir leur environnement et les êtres qui y évoluent. Jusqu’aux environs de la 9ème semaine de vie, ils vont acquérir les expériences qui leur permettront de bien vivre en société (ce qui explique que les chatons adoptés précocement posent souvent des difficultés). La socialisation est aussi capitale dans la détermination de leur niveau d’émotivité, à partir duquel s’élaborent les réponses comportementales et en particulier l’agressivité. Celle‐ci va être modérée au cours des jeux en famille (morsures et griffures). D’ailleurs, pour le chat comme pour toute espèce animale, l’isolement augmente de façon définitive son émotivité et son agressivité à l’âge adulte.


Chatterie Palais Royal

Après avoir étendu la reconnaissance de leur famille à l’espèce chat, les chatons vont apprendre à discriminer les proies et les espèces dangereuses. Il est important de développer la socialisation envers toutes les espèces qu’ils peuvent rencontrer : adultes, enfants, chiens, NAC … La socialisation a une espèce est réussie si le premier contact est agréable pour le chaton. Il est également essentiel qu’ils soient élevés dans un environnement physique diversifié. S’ils évoluent dans un milieu vide, leurs référentiels sensoriels seront bas et ils risquent d’avoir des difficultés à s’adapter dans un milieu complexe et stimulant : on parle de syndrome de privation (peur, anxiété). De même, des chatons très stimulés risque de ne pas se sentir bien dans un milieu pauvre.

La période de détachement
Elle est essentielle pour l’équilibre des chats et arrive aux abords de la 12ème semaine. L’âge de rejet des chatons dépend de leur âge, de leur nombre et de leur caractère, de l’âge de la mère, de son mode de vie et de sa relation avec l’homme, du nombre de mâles adultes dans l’environnement et de la quantité de nourriture disponible.

Amandine ROULET
Comportementaliste pour chats (Paris et Île de France)
www.chatvamal.fr
Toute reproduction interdite sans autorisation